L’ ombre, extrait du livre « Le Féminin Guérisseur »

Ombre, voilà un mot qui revient au fil de la toile que je tisse. Un mot propre à chacune, faisant partie du voyage vers le féminin guérisseur. L’ombre est l’obscur qui incite à regarder et à poser la lumière. L’ombre est l’émotion, le corps, la lune profonde de mon féminin. Elle est initiatique puisqu’elle m’invite à m’observer dans un miroir pour trouver une voie de guérison. L’ombre appelle la lumière, le soleil, le plexus qui s’ouvre en connexion à mon être intime, à ma recherche spirituelle, au réveil de la Déesse que je suis, que tu es. Apprenons à rencontrer l’ombre, à bénir la lumière, à nous aimer.

le féminin guérisseur livre

S’aimer

Ne cherche pas. Ne cherche pas dans l’apparence ce que tu es. L’image est trompeuse. Cherche dans ton essence, dans ton regard, ce que tu es.

Regarde le grain de ta peau qui comme une fleur parle de ta beauté, les rides de tes pleurs, les sourires de ton cœur.

Quand je te vois, je te vois Toi et personne d’autre. Tu es l’élu, celui qui a été choisi. Tu es ce tout vivant et vibrant, ces traits et ces reliefs, ces failles qui abritent la vie.

À chaque pas, à chaque mot te voilà roi, reine d’un bateau où le voyage est long d’une vie.

Ne cherche pas le paradis. Tout est déjà entre tes mains.

Yaël Catherinet Buk

Le féminin Guérisseur, auto édition, www.yaelchandesarbres.com

N’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux !

No votes yet.
Please wait...