Revenu universel

Revenu universel, revenu de base, salaire à vie… autant de modèles qui remettent en question le lien entre salaire et emploi. Le débat est ouvert. Défendu par les uns, décrié par les autres, un revenu universel témoigne surtout de l’envie de changer de système !

Adolescente, le capitalisme me semblait le modèle le plus juste puisqu’il permettait à chacun d’avoir sa chance, de gagner sa vie en fonction de son travail, pas de son origine. J’ai une toute autre opinion aujourd’hui.

Depuis 2000, le PIB mondial augmente de 2,86% en moyenne par an*, c’est à dire qu’on produit toujours plus. Selon l’ONG britannique Oxfam**, 62 personnes possèdent autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale, soit 3,5 milliards de personnes ! J’aime particulièrement la vision de Gérard Filoche quand il parle des 500 familles les plus riches de France : Elles se sont enrichies de 59 milliards entre 2012 et 2013, 25% de plus en 1 an « D’où ça vient cet argent, on va pas me dire qu’ils l’ont fait en travaillant (…) comment on fait 59 milliards en bossant ? »***.

En résumé, le gâteau de la richesse mondiale continue à grossir, mais les parts sont de plus en plus inégales et leur taille ne dépend pas du travail.

Le capitalisme se base sur le postulat que le capital crée plus de valeur que le travail. C’est donc lui qu’il faut rémunérer le plus au travers des profits. Mais quand on y réfléchit, est-ce vraiment normal ? Bernard Friot n’a de cesse de répéter « On dit que Mittal fait vivre 20 000 salariés. Non ! Il y a 20 000 salariés qui font vivre Mittal ». Selon lui les détenteurs du capital, les actionnaires (et non les entrepreneurs), exercent un terrible chantage à l’emploi. Sans emploi, pas d’argent et sans argent comment survivre ? Nous nous retrouvons dans une lutte violente pour défendre notre droit au salaire, par l’emploi qui se raréfie, face à un capital toujours plus avide de profits.

revenu de base documentaire

Alors, le but de cet article n’est pas de soutenir tel ou tel candidat, je suis juste ravie que le revenu de base s’immisce dans le débat politique, on va pouvoir en discuter et y réfléchir. Nous en avons déjà un d’ailleurs: les retraites ! Elles sont bien un revenu financé par les cotisations pour rémunérer des personnes sans emploi. Puis on va parler chiffres. Combien représentent les aides sociales ? Combien en coutent la gestion (CAF, Pôle Emploi…) ? Combien représentent les profits, les impôts sur le revenu, ceux sur les grandes fortunes ? Quelles sont les niches fiscales, que représente l’évasion fiscale ? L’occasion de nous forger une opinion citoyenne sur la question.

Changer de paradigme ?

Un paradigme est une façon de se représenter le monde. Nous avons changer de paradigme bon nombre de fois au cours de l’histoire : quand l’esclavage a été aboli, quand on a instauré la démocratie ou donné le droit de vote au femmes. Nous pourrions demain décider que le salaire n’est plus lié à l’emploi.

Différents tests menés depuis les années 70 (Canada, USA, Inde, Iran…) montrent que les populations les plus pauvres entreprennent et investissent pour gagner en autonomie. On observe une amélioration de la santé (le taux d’hospitalisation chute de 8 %) et une hausse de la tendance à poursuivre les études après le lycée. La Finlande l’a mis en place auprès de 2000 chômeurs avant de l’étendre au pays.

En ce qui concerne les modes de financement, tout est possible et à construire. J’ai trouvé des modèles géniaux qui ne couteraient pas plus chers et qui permettraient aux travaux pénibles d’être mieux rémunérés, car dans la plupart des propositions, les gens pourraient avoir un emploi rémunéré en plus. On est bien loin du communisme !

J’ai l’intime conviction qu’un revenu universel changerait radicalement la société, vers plus d’autonomie, de justice sociale, d’écologie, moins de violence, moins de stress. Que feriez vous si le minimum pour vivre de dépendait plus de votre emploi ? Je suis sûre que vous ne resteriez pas devant la télé. Étudier la médecine, devenir paysan, écrire un livre, donner des cours de gym… Tant de nouvelles possibilités !

Julie Claverie

*www.lafinancepourtous.com

**étude publiée en janvier 2016

*** https://www.youtube.com/watch?v=uhg0SUYOXjw

N’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux !

No votes yet.
Please wait...