Les Petits Débrouillards agitent nos neurones!

Les Petits Débrouillards, c’est avant tout une association populaire qui a pour objectif de nous faire agir et participer, d’éveiller notre esprit critique, notre curiosité, le tout de manière ludique et pédagogique autour de la science et du développement durable.

L ’association est apparue il y a plus de 30 ans au Québec. Aujourd’hui le réseau s’est implanté en France et comprend 58 antennes dont une à Nîmes. Les campagnes nationales sont toujours en lien avec le projet global autour du numérique, de la transition écologique et sociale et du vivre ensemble. Mais les antennes locales gardent une liberté d’action pour mettre en place des partenariats et mener des actions spécifiques à leur territoire. L’antenne du Gard existe depuis plus de dix ans, avec des locaux sur le boulevard Gambetta à Nîmes depuis trois ans. L’équipe compte 5 salariés permanents et des animateurs occasionnels, des personnes qui se doivent d’être engagées et prêtes à donner de leur temps. Le public? Les enfants à partir de 3 ans, les ados mais aussi les adultes, car apprendre, c’est pour tous les âges.

Pour les petits, ce sont des ateliers défis, des fabrications et des expérimentations ludiques qui sont proposés autour de l’eau ou de l’énergie solaire par exemple. Les méninges des grands sont sollicitées au travers d’activités numériques comme la programmation de jeux vidéo ou de robots, l’utilisation de logiciels libres, ou des exercices d’éveil de l’esprit critique sur internet. Quand à nos mains, on peut les rendre plus habiles grâce aux ateliers de construction, comme ceux pour faire des meubles en pallettes, alliant bidouille, autonomie et recyclage! L’un des ateliers phare est leur fameux Repair’Café où chacun tente de réparer un de ses appareils endommagé au lieu de le jeter.

les petits débrouillards

Les Petits Débrouillards organisent aussi des événements comme le Festival du Tourisme Durable et pendant les vacances, ils mettent en place des Cités débrouillardes dans les quartiers prioritaires. Le principe ? Un jour par semaine, une équipe d’animateurs ramène du matériel pour faire des constructions et des activités ludiques en plein air dans des espaces réservés aux enfants.

Pour les jeunes en difficultés scolaires ou sans projet d’avenir, le réseau propose des formations nationales et régionales d’insertion appelées «Grande Ecole du Numérique», où ils apprennent à se servir d’outils numériques tels qu’un ordinateur, une découpeuse lazer, une imprimante 3D, la carte arduino* et la Makey Makey**. Ce n’est que justice de dire que cette association est un formidable complément à l’éducation nationale!

 

Alice Job et Julie Claverie

*Carte raduino : libre circuit imprimé qui permet de faire de la programmations robotiques.

**Makey Makey : outil spécifique à la fabrication de manettes.

Merci à Clara Ménard

https://www.facebook.com/debrouillards.gard/

N’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux !

No votes yet.
Please wait...