Les méridiens, un réseau d’énergie Nadège Irailles, praticienne en massage traditionnel chinois

Les méridiens sont les voies dans lesquels circulent l’énergie…Ils sont différenciés des veines, artères, vaisseaux lymphatiques et des nerfs même s’ils en suivent certains trajets. Ils sont invisibles à l’œil nu, bien que parfois, lorsqu’une aiguille est introduite sur certains points, on peut ressentir une douleur, un gonflement, le long du méridien correspondant.

Des chercheurs de l’université de Séoul ont depuis peu prouvé l’existence des méridiens qu’ils désignent comme un « système primo-vasculaire ».

Chaque organe plein tel que le poumon, les reins, le foie, le cœur, le péricarde, la rate, sont reliés à un méridien de même que tous les organes vides ou viscères tels que le gros intestin, la vessie, la vésicule biliaire, l’intestin grêle, et l’estomac. Il existe aussi le méridien du triple réchauffeur.

Le triple réchauffeur n’est pas un organe mais représente la circulation de l’énergie dans les trois foyers que sont :
– le foyer supérieur avec le poumon et le cœur ;
– le foyer médian avec la rate et l’estomac,
– le foyer inférieur avec les reins et la vessie.

Ces méridiens au nombres de 12 de chaque coté du corps représentent les méridiens réguliers auxquels s’ajoutent les méridiens extraordinaires.

Tous ces méridiens forment un réseau. Ils sont tous reliés aux autres méridiens ainsi qu’aux organes et aux viscères, auxquels ils appartiennent par des branches collatérales plus profondes.