La Courte Echelle, un lieu « coup de pouce » vers des lendemains qui chantent!

«La Courte Echelle», lieu alternatif bien connu de notre belle ville de Nîmes, est l’œuvre d’un homme, Christian Maurer, qui a perçu très tôt qu’un autre modèle de société était possible. Une vision cristallisée en un endroit où l’Homme – son corps, son âme et son esprit – évoluerait en harmonie avec lui-même et son environnement. Durant ces 40 dernières années, il n’aura eu de cesse de bâtir cet espace hors normes, pour en faire aujourd’hui, lallégorie d’un monde plus juste et plus humain.

Vous connaissez la Courte Echelle? Vous y pratiquez le Yoga? Vous y rencontrez votre thérapeute? Ou peut-être y achetez-vous les produits frais et locaux de «La Ruche Qui Dit Oui»? Une simple réunion avec une association locale peut également y avoir guidé vos pas…Car oui, c’est tout cela « La Courte Echelle», et plus encore!

Issu d’une famille alsacienne très pieuse, c’est à l’âge de 17 ans, dans un moment de prière, que Christian Maurer a la vision d’un lieu à part où l’Homme trouverait tout ce dont il a besoin pour « grandir». Un endroit où la quête de l’harmonisation de son être, à travers son corps, son esprit (dimension psychologique) et son âme (dimension spirituelle) se ferait dans l’ouverture et dans un esprit de collaboration avec autrui et la planète. Cet «appel intérieur» à construire ce lieu, l’a guidé pendant plus de 40 ans, au rythme de ses évolutions professionnelles et géographiques. Chaque essai avorté, le laissant enrichi de précieux apprentissages. En 2004 Christian arrive finalement à Nîmes, où il achète l’ancienne usine de chaussures, qui ouvrira ses portes sous le nom de « La Courte Echelle» dans l’année qui suit. Sa construction se poursuit dès lors, pas à pas…

A la rentrée 2005, deux premiers bâtiments, entièrement rénovés, donnent ainsi naissance à quatre bureaux de consultation pour thérapeutes et à deux salles dédiées à des activités de développement personnel. Rapidement, un groupe de méditation choisit de s’y réunir, apportant ainsi la pierre spirituelle à un édifice hébergeant déjà les dimensions psychologique et corporelle. La vision de Christian commence à prendre forme, mais la boucle n’est pas encore bouclée pour autant…

L’être humain ne saurait en effet trouver l’harmonie recherchée sans intégrer dans sa démarche son environnement de vie et donc la dimension écologique. C’est ainsi qu’en 2007 sont installés sur le toit de «La Courte Echelle» des panneaux photovoltaïques, pour en faire un des premiers bâtiments à énergie positive de la ville.

En 2010, sa rencontre avec sa future femme Nadia va donner un nouvel essor à ce bel endroit.L’alliance de leur deux énergies complémentaires va en effet nourrir le développement de « La Courte Echelle». En témoigne en 2012 l’arrivée de «La Ruche Qui Dit Oui », qui apporte tous les vendredis une nourriture locale et principalement Bio dans nos assiettes. Une initiative qui contribue également à l’ouverture du lieu sur son quartier.

la courte échelle

Contre toute attente, en 2015, Christian et Nadia ont l’opportunité de racheter la maison mitoyenne, qui se trouve être l’ancien logement du directeur de l’usine. Ce nouveau corps de bâtiment, encore en travaux actuellement, comptera en plus de leur propre logement – incluant deux chambres pour accueillir des hôtes de passage – deux nouveaux lieux de travail et un grand espace de vie collaboratif doté d’une cuisine et d’une terrasse. Le couple envisage notamment d’y lancer dès cet automne « La table Qui Dit Oui ». Une nouvelle initiative qui a pour but de contribuer à renforcer les liens sociaux autour de bons repas partagés; concoctés à partir des produits de «la Ruche », bien sûr! Amoureux des bonnes choses, à vos recettes!

Dans la durée, la volonté du couple est de laisser ce lieu vivre et grandir à travers tous types d’initiatives créatrices de liens et source d’évolution positive. « La Courte Echelle est comme un bijou à multiples facettes » nous confie Christian, à chacun de venir polir une, plusieurs ou toutes ses facettes, ou de tailler celle qui lui ressemble et ainsi contribuer à la co-création de ce lieu exceptionnel… Ils nous y attendent donc, avec plaisir!

Magali Pagnon

http://echelle.courte.free.fr

N’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux !

No votes yet.
Please wait...