HeyMe! réveille l’entrepreneur du changement qui sommeille en nous

Quand Magali Pagnon m’a appelée pour faire connaître son activité dans Greenouille, ça a tout de suite été le coup de foudre ! Que de points communs sur notre vision d’ entreprendre ! Donner du sens à nos vies professionnelles, pour qu’elles soient en phase avec nos valeurs et nous nourrissent, construire sur nos qualités et compétences, dépasser nos croyances et nos peurs, ralentir et laisser la vie faire ses propositions. Riche d’un large éventail d’expériences et de formations, Magali accompagne les transitions individuelles vers l’entrepreneuriat social et solidaire.

La mission de HeyMe!? Éveiller et mettre en action l’acteur du changement qui sommeille en nous. Pour Magali, il est évident que c’est l’alliance de nos actions individuelles, de nos talents et de nos volontés qui vont faire évoluer la société. Pourtant, elle a longtemps été dans la « boite économique » comme elle dit. Cadre parisienne dans le marketing, 12 heures de travail par jour, pas de temps pour ses amis, stress… Au fond, elle ne se sentait pas en phase avec ce monde. Gagner de l’argent était l’objectif ultime, dans un environnement violent, où les égos se livraient bataille constamment, entraînant de nombreux sacrifices. Cerise sur le gâteau, en 2009 elle est licenciée, un choc qui l’amène à prendre conscience qu’une nouvelle orientation de vie est nécessaire.

portrait magali

Besoin de se retrouver soi-même
En 2010, elle reprend ses études en Master Développement Durable et se permet de prendre le temps de faire ce qu’elle a vraiment envie. Après de brèves recherches d’emploi pouvant marier son bagage marketing et développement durable, elle se rend compte que le monde du salariat ne lui convient plus. L’envie d’entreprendre émerge. Animée par la soif de contribuer à changer le paradigme de notre société, elle étudie différents outils comme l’Ennéagramme, la Sociocratie, la Spirale Dynamique et le coaching afin de mieux comprendre l’individu et ainsi ses mécanismes d’évolution. En 2013, son projet prend forme, elle sait déjà que sa place sera d’accompagner le changement de ceux prêts à porter leur propre transition. Elle ressent encore le besoin de se former et rejoint les bancs d’Olivier Lockert, ponte de l’hypnose humaniste. C’est une thérapie brève qui permet le dépassement de nos freins psychologiques.
Paris/Nîmes, un aller simple?
Au départ, elle a cumulé formation, développement de son projet et salariat. Elle avait trouvé un poste d’hôtesse en se disant que sans responsabilité, elle serait plus tranquille. Mais l’envers du décor la fait déchanter. La pression psychologique est très forte, tout en bas d’une échelle hiérarchique dévalorisante. On lui parlait comme si elle était idiote, ce qu’elle assimile aujourd’hui à de la maltraitance salariale. Elle finit par dire stop! Sa santé psychologique passera en premier! Elle quitte tout pour finalement arriver à Nîmes avec une valise en main et un sentiment de profonde liberté. Elle rencontre des gens pour qui son projet fait sens. Elle a radicalement changé sa façon de vivre, son budget est très serré mais la vie lui amène ce dont elle a besoin. « Je n’ai jamais été aussi heureuse » me dit-elle lors de notre entretien.
Comment se déroule l’accompagnement HeyMe!?
Magali propose un premier accompagnement sous la forme d’un atelier de groupe sur 6 jours. Les participants sont invités à questionner leur identité profonde et c’est sur cette base que leur idée de projet va se déployer. Magali insuffle un vent de co-coaching, chacun écoute l’autre, pose des questions sur ses valeurs, ses talents, ses qualités, ses limites, ses peurs. Étant moi-même passé par là quand j’ai fondé Greenouille, je comprends à quelle point l’énergie et l’intelligence collective sont essentielles. Cet atelier aborde également les phases plus techniques comme le business plan, l’étude de marché, la communication etc.
Vous pourrez aussi choisir une formule d’accompagnement individuel, car la dynamique de transition peut parfois être difficile. Magali aide à dépasser des freins internes au changement comme des blessures émotionnelles ou des peurs. Elle témoigne à ce sujet en disant « Si je n’avais pas été capable d’aller soigner ce qui m’empêchait d’avancer à l’intérieur, je ne serais pas capable de faire ce que je fais aujourd’hui. »
Julie Claverie
06 23 21 06 09

N’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux !

No votes yet.
Please wait...