Ayurvéda, l’Art de Vivre à l’indienne

L’ayurvéda, médecine indienne ancestrale, équilibre le corps physique, l’esprit et l’environnement d’une personne. Focus sur l’alimentation et le massage.

Cuisine ayurvédique

L’ayurvéda est une vision globale basée sur l’observation et la communion avec la nature. Les 5 éléments (éther, air, eau, feu et terre) se retrouvent en nous, selon une combinaison unique pour chaque individu donnant sa constitution de base, les Doshas. Trois grands types émergent : Vâta (éther+air) , Pitta (feu+eau) et Kapha (eau+terre). Pour être en bonne santé, notre alimentation doit soutenir notre Dosha selon un principe simple « même aggrave, opposé équilibre » (même principe que de boire chaud quand on a froid).

La présence des 6 saveurs est indispensable : doux (neutre), acide, salé, piquant, amer et astringent. Selon leurs saveurs, nos aliments apportent différentes énergies : Tamas, est plutôt lourde et appelle à l’inertie (céréales, féculents, légumineuses, légumes racines…) ; Rajas est dite chauffante, elle active l’élimination (viandes, piment, ail…) ; Sattvi est une énergie élevante et spirituelle (fruits). Prendre conscience des effets de ces saveurs devient un facteur déterminant de notre santé, il n’y a plus de bon ou de mauvais, simplement une combinaison d’opposés complémentaires unique pour chacun.

Les épices vont compléter les saveurs des aliments en les faisant revenir dans du beurre clarifié, le Ghee, qui supporte très bien l’élévation en température. Notre système digestif est aussi appelé « feu digestif » et les épices servent soit à le calmer, soit à le stimuler, selon notre Dosha mais aussi selon les saisons. Elles aident à digérer et à éliminer les « Mala », l’accumulation de nourriture non-digérée dans le système digestif, prévenant ainsi la stagnation de toxines. Chaque épice a un pouvoir curatif particulier. Certaines soutiennent le système immunitaire (curcuma associé au poivre noir), d’autres ont des propriétés désinfectantes (gingembre), antibiotiques ou antiseptiques (thym). D’autres épices encore sont diurétiques (sauge) et anti allergiques.

Mais le plus important c’est de faire du moment du repas, un moment sacré, dans le calme et l’attention. Il faut prendre son temps, s’asseoir, bien mâcher. Ce n’est pas toujours facile avec nos modes de vie mais déjà prendre conscience de notre façon de manger et voir ce qu’on peut changer est déjà un grand pas.

épices

Astuces

– Ballonnements : fenouil, cumin, fenugrec

– Pour digérer le chou : le précuire avec des graines de coriandre

– Digestion des produits laitiers : cardamome

– Aide au sommeil : lait chaud, cardamome, cannelle et miel (le mettre à la fin, dans la tasse)

Massage ayurvédique

En Inde, le massage est bien plus qu’une simple séance avec un praticien une fois par mois. C’est une pratique quotidienne d’hygiène de vie. Les mères massent leurs enfants dès la naissance, et vers 6 ans, ces derniers apprennent à masser les adultes de leur famille.

Bien sûr, nous serons ravis d’apprendre que ce massage à de nombreuses vertus. Il est relaxant, tonifiant, énergisant, bon pour la peau, les muscles et les articulations, il améliore la circulation sanguine et lymphatique, il aide à éliminer les toxines. Il renforce également notre immunité, notre vitalité et notre confiance en nous. Il prolongerait même la jeunesse.

Mais c’est surtout un acte d’amour, un échange entre deux personnes par le toucher, qui vient nourrir notre corps et notre âme. À pratiquer sans modération !

Julie Claverie

N’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux !

No votes yet.
Please wait...